Alambic distillateur romarin

Importation de distillateurs et d’alambics

Pour la confection d’huile essentiel, de parfums et d’eaux florales.

Importés d’Italie, nos alambics/distillateurs ancestraux sont en cuivre et fabriqués à la main.

L’utilisation du cuivre est intéressant étant donné sont excellente capacité à transférer la chaleur. De plus, la dissolution s’effectue à une vitesse tellement faible que ce n’est pas dangereux, ce qui le rend très sécuritaire.

Historique de l’alambics

L’Alambic représenté sur un manuscrit médiéval

Le mot alambic vient de l’arrabe al ‘inbïq, lui-même emprunté au grec tardif ambix (= vase). L’alambic fut d’abord utilisé pour fabriquer des eaux fleurales, des huiles essentielles ou des médicaments, avant de permettre la production d’eaux-de-vie par distillation de jus de fruits fermentés. Le type le plus ancien qui nous soit parvenu date de 3500 av. J.-C. et provient du site mésopotamien de Tepe Gawra au nord de l’Irak. On trouve la plus vieille mention d’un alambic sur une tablette babylonienneen cunéiforme vers 1200 av. J.-C.. Cette tablette mentionne également Tapputi, une parfumeuse babylonienne considérée comme la toute première chimiste. Dans la période récente, Abu Al-Qasim (Aboulcassim) aurait décrit un alambic au xie siècle et celui-ci aurait été inventé par Jâbir ibn Hayyân (ou Geber en latin) au VIIIe siècle.

Source Wikipédia

Alambic-Holbec